Draisienne

Quelles sont les étapes d’apprentissage de la draisienne en bois ?

La draisienne en bois est un formidable outil qui permettra à votre enfant de se familiariser en douceur au vélo, de développer son équilibre et sa coordination psychomotrice dès 2ans.

Mais, comment accompagner mon enfant pour qu’il puisse apprendre correctement à faire du vélo d’équilibre ?

Nous allons voir quelles sont les étapes que va suivre votre enfant dans son processus d’apprentissage de la draisienne en bois et nous allons aussi donner quelques conseils aux parents pour que cela se passe comme sur des roulettes…

Les différentes étapes de l’apprentissage de la draisienne en bois ?

L’initiation à la draisienne est un processus plutôt naturel pour l’enfant, de plus, il a déjà vu de nombreux enfants faire du vélo et a déjà assimilé un peu le concept. Vous allez voir ci-dessous les différentes étapes que votre enfant va suivre dans son apprentissage du vélo d’équilibre jusqu’à devenir un véritable pilote prêt à passer sur un vélo d’enfant traditionnel.

La seule chose à faire est de ne (presque) rien faire, il faut simplement l’encourager et le laisser franchir naturellement les étapes d’apprentissages.  S’il bloque sur une étape vous pouvez quand même, lui expliquer et l’accompagner, mais sans jamais le forcer !!!

Étape 1 :  Découverte de la draisienne

Votre enfant va logiquement mettre une jambe de chaque côté du cadre en bois, les mains sur le guidon, il va se tenir debout sur le vélo sans s’asseoir sur la selle (cela viendra dans une prochaine étape)En se tenant debout, il va marcher timidement ce qui lui permettra donc de faire avancer la draisienne en bois. C’est la première phase de découverte et d’apprentissage, selon son caractère cela peut durer plus ou moins longtemps. Laissez-le simplement allez a son rythme qui lui est propre.

Étape 2 :  En position assise, il va marcher

Au départ debout, les mains sur le guidon, votre enfant va finir par s’asseoir confortablement sur la selle du vélo d’équilibre. Pour avancer, il va continuer à marcher et la force de ses jambes sera le principal carburant pour faire avancer les deux roues du vélo. Puis petit à petit, toujours à son rythme, il marchera de plus en plus vite.

Étape 3 : En position assise, la va courir et jouer à l’équilibriste

Toujours assis, il se rendra compte qu’il peut courir pour aller de plus en plus vite, cela lui permettra de comprendre et de se familiariser à la gestion de la vitesse. En gagnant en vitesse, il va pouvoir rester en équilibre et va se rendre compte qu’il n’est pas tout le temps obligé d’avoir un ou deux pieds aux sols pour avoir de l’équilibre. Dans cette étape, il va grandement développer ses compétences de l’équilibre à vélo.

Attention :  pendant les premières descentes importantes, bien rester proche de lui et lui expliquer comment freiner.

Un enfant apprend à faire de la draisienne
Un enfant apprenant à faire de la draisienne

Étape 4 : Plus rien ne lui résiste

Il peut maintenant vous suivre sur quelques kilomètres, sur tous types de terrain, en montée, en descente. Il va prendre de plus en plus de plaisir à dévaler à toute vitesse ses chemins préférés.

Qui, dit vitesse dit qu’il apprendra aussi naturellement à freiner pour gérer sa vitesse que ce soit avec les pieds ou avec les freins (si le modèle de draisienne en possède).

À cette étape, il est prêt pour passer sur un vélo avec pédale sans trop de difficultés et sans avoir besoin de roulettes.

Pour en savoir plus sur la draisienne qu’elle soit en bois ou non, comment bien la choisir, des tas de conseils sur le vélo d’équilibre : rendez-vous sur minotavelo.

Conseils pour les parents pour accompagner au mieux leurs enfants

Casque :  Il est obligatoire alors pensez bien à lui mettre sur la tête à chaque sortie.

Rappel des règles de sécurités : À la fin de son apprentissage, pensez bien à lui apprendre les règles de sécurités à vélo sur les routes fréquentées par les voitures : rouler à droite, ne pas traverser la route ou traverser la route en regardant bien à gauche puis à droite.

Ne pas brusquer votre enfant : Conseil très important, ne pas brusquer et forcer son enfant à faire de la draisienne ou a aller plus vite ou se mettre dans telle position. Il faut le laisser suivre son rythme, certains iront très vite pour parcourir les différentes étapes d’apprentissage avant de devenir de véritable pilote pour d’autres cela sera beaucoup plus long.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

daf40dc1f91e50bf7a9ecf3691c9b3e1]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]