La tour Montessori : Comment faire le bon choix ?

Les tours d’apprentissage sont de plus en plus présentes dans les familles notamment grâce à leur conception astucieuse. L’objectif d’une tour Montessori est d’élever les tout-petits et les jeunes enfants à la hauteur du comptoir (de la cuisine ou de la salle de bain) tout en s’assurant qu’il ne puisse pas tomber en arrière. Ces tours leur permettent aussi bien d’aider à la cuisine, de jouer ou de manger et c’est ce qui fait la vraie force de cette objet : elles sont extrêmement utiles ! Aujourd’hui, je vous explique les fondements de cet objet et comment l’utiliser à bon escient.

Concrètement qu’est-ce qu’une tour d’apprentissage pour enfant ?

Cet objet pour enfant a été développé par Maria Montessori qui est une éducatrice et médecin d’origine italienne. Cette femme est à l’initiative de la méthode Montessori et cherche à développer l’éveil des enfants par le biais de la curiosité et de la créativité.

Une tour d’apprentissage et plus particulièrement la tour d’observation Montessori est un mélange entre une chaise haute et un tabouret. Le plus commun est de retrouver une partie en bas stabilisatrice permettant à l’enfant de s’appuyer sur l’élément que l’on pourrait appeler tabouret ou marche pied. Sur la partie supérieure, on retrouve une structure souvent en bois qui encercle l’enfant (comme une petite cage) et permet d’empêcher les tout-petits de tomber.

Le marche pied permet à l’enfant de prendre de la hauteur et ainsi avoir une vision et un champ d’observation plus large que ce qu’il pourrait avoir à même le sol. L’enfant est debout, de manière autonome (c’est ce qui est important dans la méthode Montessori) et peut interagir avec les éléments autour de lui de façon sécurisée.

tour montessori

A quoi peut servir la tour d’apprentissage ?

Il existe réellement deux terrains de jeux où la tour Montessori prend tout son sens : la cuisine et la salle de bain.

La cuisine

Nous le savons, les petits enfant aiment aider les adultes et intéragir avec eux dans la cuisine, et la meilleure façon de le faire, c’est certainement de leur offrir la possibilité de voir mais également de toucher en tout indépendance grâce à un outil adapté.

Sur sa tour d’observation, il pourra être à la hauteur du comptoir de cuisine sans avoir à craindre de tomber. Lors de la préparation du repas, par exemple, l’enfant peut ainsi voir vos gestes et à terme, il pourra même voir et toucher des formes. Vous pourrez aussi lui proposer de manipuler un fruit ou un légume. Enfin, il pourra prendre connaissance du processus permettant de passer d’un ingrédient initial à une préparation comestible. Tout l’intérêt est dans l’apprentissage et la compréhension de l’environnement qui l’entoure.

La salle de bain

La tour Montessori peut également s’utiliser dans une salle de bain. En effet, il s’en servira pour se laver les mains ou les dents de manière autonome et gagnera en liberté de manière générale. Tous les enfants ne seront qu’on ne plus faire fier de pouvoir le faire seul.

Ces deux lieux peuvent créer des moments de complicité inoubliables entre l’enfant et le parent.

Pourquoi privilégier une tour Montessori plutôt qu’un simple tabouret ?

Effectivement, il est tout à fait possible d’utiliser un tabouret classique mais le confort et la protection apportée par une tour d’apprentissage est réellement bénéfique. Tout l’intérêt de la méthode est de pouvoir laisser les enfants seuls en découvrant toutes les possibilités qui s’offriront à eux au fil du temps.

En complément, c’est un confort supplémentaire pour les parents qui ne seront pas obligés de surveiller et d’être vigilant à chaque seconde (même si vous devez être à proximité). Moins de risques de chutes et plus de liberté pour l’enfant, c’est le combo gagnant.

Comment utiliser efficacement une tour Montessori à la maison ?

Nous allons lister ici quelques éléments importants pour maximiser l’utilisation de la tour. La liste est bien évidemment subjective et peut s’adapter selon les enfants et leur avancée dans le processus de développement.

  • Vous pouvez commencer à utiliser cet outil vers 16-18 mois et regarder les accessoires de chaque marque pour voir quelles sont les caractéristiques de sécurité supplémentaires disponibles. (Filet de protection, ardoise pour écrire sur un côté de la tour, etc)
  • Ranger les ustensiles ou éléments pouvant être dangereux pour l’enfant. En quelque sorte, il faut mettre hors de contrôle tout ce qui pourrait être sujet à une mauvaise manipulation de l’enfant, en plaçant la tour dans une zone adaptée.
  • L’enfant risque de patouiller et toucher de nombreuses zones de sa tour, par conséquent, pour sa sécurité et l’hygiène, nettoyez régulièrement.
  • Si votre enfant l’endommage d’une manière ou d’une autre, par exemple en sautant dessus, en l’utilisant comme échelle pour grimper sur le comptoir ou en essayant de le tirer par-dessus, je vous recommande de la ranger pendant quelques jours ou de restreindre son utilisation.
  • Si vous avez plus d’un enfant, réfléchissez à la manière de partager la tour. Il existe certaines options pour une tour à deux étages, mais vous devez avoir la capacité requise.

Quels sont questions à se poser avant d’acheter une tour d’apprentissage du type Montessori ?

Comme nous l’avons évoqué tout au long de cet article, il n’est pas rare de pouvoir s’en servir pendant plusieurs années et même sur plusieurs générations. Partons de ce constat, il est important de se poser les bonnes questions lors de l’achat et ainsi favoriser un outil adapté.

  • De quel espace disposez-vous ?
  • Combien de temps voulez-vous qu’elle dure idéalement ?
  • Avec combien d’enfants pensez-vous pouvoir l’utiliser ?
  • Quels sont les accessoires que vous souhaiteriez avoir ?
  • Quels matériaux choisir selon les usages ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

e38c22e93ae73137fc7c7753bc45db22""""""""""""""""""""""""""""